Poèmes

En français, les élèves de 3PM2 se sont essayés poètes pour quelques heures.
L’objectif était de faire un acrostiche avec le mot HORLOGE. Le thème était le temps.
De magnifiques poèmes ont été réalisés.

Heure, le temps qui passe.

Octobre, début de l’automne.

Rouler, sur de longues heures.

Longtemps, c’est long le temps.

Oublier, le temps D’avant.

Grandir, au fur et à mesure des années.

Ensoleillé, par le soleil qui passe.

 

Heureusement le temps est passé si vite, comme s’il s’était envolé.

Oeuvre de cet  artiste sur le temps passé.

Rare sont les personnes qui ont vu le temps passer.

La lecture de ce livre m’a pris peu de temps car je lis vite

Gris est ma couleur préférée mais le temps passe trop vite je n’ai pas le temps de contempler

Ecris tu aussi vite que le temps qui passe ?

 

Heures qui passent comme des minutes et les minutes comme des secondes,

Oublier le passé en profitant du présent

Repenser au passé en voyant le temps être dévoré.

Laisser les remords du passé et vivre heureux avant la fin.

Oser vivre heureux avant que le temps ne vous rende malheureux.

Gaspillez pas votre temps car il est précieux

Essayez de pardonner avant que le temps ne vous en empêche.

Hier est beau, la joie est là

Orage arrive, le temps s’assombrit.

Rivière qui coule avec le calme

Le temps passe vite.

Obscurité est là bientôt

Gris comme la peur

Et la mort est là…

 

Hier le soleil brillait,

Octobre, aimer l’automne.

Revenir en enfance

Le temps d’une nuit

Oublier mes soucis,

Guérir mes blessures,

Et aimer le printemps.

 

Hier, j’ai vu le bonheur

On aime jouer de la musique,

Rire entre amis.

La joie d’aimer, d’attendre . . .

Où trouver l’amour ?

Guérir les gens blessés.

Et aimer voir le printemps durer.

“Kylian Nau”

 

Heure qui passe, est en moins sur la durée

On n’a qu’une vie, profités du temps qui reste.

Reculer le temps pour se remémorer les souvenirs

Lentement mais sûrement

Oublier tout le passé et penser au présent

Grandir petit à petit

Engouffrer par la peur de mourir, le temps est compté.

 

Hier tout comme aujourd’hui le temps passe…

Oiseau qui gazouillera dans les prés, pour l’éternité.

Répéter notre vie insignifiante

L’année est infinie

Oublier ton baiser passionné

Gris, ciel gris, tout cela ne durera pas,

Eté chaud, hiver froid tout est une question de saison.

“Dipper Pines“

 

Heure qui passe jour après jour.

On entend les minutes passées.

Regarder les jours défiler.

Le temps passe de plus en plus vite.

Ombre, on est l’ombre du temps.

Grandir avec le temps.

Eveiller par le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *