Ferronnerie d’Art | CAP

Leurs réalisations / Les actualités

 

Objectifs et formation


Cette formation se prépare en 1 ans après un CAP ou un BAC
La ferronnerie est un métier à caractère technologique et artistique.


Ce créateur conçoit et réalise des ouvrages en fer forgé : grilles, portails, rampes d’escaliers, chenets, candélabres, appliques, lampes, tables, guéridons… Ces créations sont contemporaines.
Il fait aussi des copies et de la restauration de modèles anciens.
Il travaille en atelier et peut collaborer, selon les commandes, avec d’autres professions comme les architectes et les professionnels du patrimoine.

Tout ouvrage débute par des esquisses, mais aussi des mesures ou des repérages.

Les pièces sont façonnées au feu de la forge ou au chalumeau selon des techniques ancestrales.
La formation repose sur l’étude des procédés de fabrication (travail du fer mais aussi d’autres

métaux à chaud ou à froid), le traçage et le débit du matériau, les techniques d’exécution de l’ouvrage (travail du matériau et mise en forme).
Outre la maîtrise des techniques et des outils, il a appris le dessin d’art et il possède une bonne

connaissance de l’histoire de la ferronnerie pour identifier les styles et époques.

– Profil et qualités requises

Patient et minutieux, le ferronnier doit être doté d’un goût artistique prononcé, maîtriser le dessin d’Art, la géométrie. Il doit également faire preuve d’une bonne habileté manuelle.

– Périodes de formation en entreprise

La PFMP (période de formation en milieux professionnelle) se fait lors d’un stage de 6 semaines en milieux d’année de la formation. (stage qualificatif pour l’examen)

– Débouchés et insertion professionnelle

Le CAP Ferronnier débouche principalement sur la vie active qui évoluera soit dans un atelier artisanal pour la fabrication, soit sur un chantier pour effectuer de la restauration de monument.

– Poursuite d’études

BMA Ferronnerie d’art (brevet des métiers d’art)